Amichai Lau-Lavie

Amichai Lau-Lavie

RABBIN

  • Amichai Lau-Lavie
  • Brigitte Sion

JOY : Le Juif et le Goy

En mai 2016, l’Israélien Amichai Lau-Lavie a été ordonné rabbin massorti par le Séminaire théologique juif de New York. Il aime se situer à la fois dans la continuité de la lignée familiale – son cousin est l’actuel Grand rabbin d’Israël, succédant à son oncle ; son frère est rabbin orthodoxe à Jérusalem – mais aussi dans la rupture : ouvertement homosexuel, rabbin de Lab/Shul, une communauté très inclusive « où Dieu est en option », il n’hésite pas à poser les questions qui dérangent et à chercher des solutions innovantes. En juin 2017, il a publié un projet intitulé Joy, fusion de « Jew » et de « goy », dans lequel il se penche sur la question d’officier à un mariage mixte. Son mouvement (massorti) l’interdit. Son quotidien est autre : « chaque semaine, je reçois entre trois et cinq demandes de mariage entre un juif et une personne d’une autre religion, ou juive par son père. » Dans un entretien au site Internet Judaism Unbound, il explique ce qui l’a poussé à étudier cette question pendant un an.

La journaliste et universitaire Brigitte Sion nous propose ici une adaptation traduite des principaux arguments du rabbin Amichai Lau-Lavie.

6 min. de lecture