• Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’odÉlia – 42

Odélia Kammoun nous propose cette semaine une parasha dans la plus pure tradition du film catastrophe : “Il y eu des tonnerres et des éclairs, et une nuée épaisse sur la montagne, et un son de cor très intense…la montagne de Sinaï y était toute fumante parce que le Seigneur y était descendu au sein de la flamme ; sa fumée montait comme la fumée d’une fournaise et la montagne entière tremblait violemment. Le son du cor allait redoublant d’intensité (Deutéronome 19, 16-19)” Clairement, la parasha Yitro envoie du lourd, avec ni plus ni moins que la première énonciation des dix commandements par Dieu à Moïse sur le mont Sinaï.”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’odélia – 41

La vision d’Odélia Kammoun de la parasha Bechala’h va rappeler quelques souvenirs de voyage à  nombre d’entre nous : “Cette semaine, c’est le grand jour: ouverture de la mer en deux, fuite dans le désert, noyade des égyptiens. Les Hébreux découvrent aussi que d’être libres c’est cool, mais que d’errer dans le désert l’est un peu moins. Il faut affronter la logistique, et bien évidemment, c’est Moïse qui s’y colle (avec l’aide de son frère Aaron et bien sûr, de Dieu).”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 40

C’est qui le chef ? se demande Odélia Kammoun  cette semaine: “Dans la parasha Bo, la délivrance est proche. Après avoir tenté de convaincre en vain Pharaon avec les plaies des sauterelles, puis des ténèbres, Dieu décide d’envoyer la punition ultime: la mort des premiers nés égyptiens. Par l’intermédiaire de Moïse, il donne des instructions extrêmement précises aux Hébreux, comme un avant-goût de la Loi qui attend les Hébreux dans le désert. Il est certes question d’or et d’argent, mais surtout de moutons, de sacrifices, de matsot et de transmission…  ça vous dit quelque chose ?”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 39

Impossible de finir une semaine (voire une année) sans la parasha d’Odélia Kammoun

“Cette semaine démarre la longue série d’aller-retours entre Moïse qui demande la libération de son peuple et Pharaon qui refuse. Les règles du battle sont simples: Dieu parle à Moïse, il exécute le miracle, les magiciens de Pharaon répliquent. S’ils échouent, ça veut dire que Dieu est plus puissant. Problème: les devins déclarent forfait au moment de la peste (faut pas pousser), mais Pharaon ne cède toujours pas. Tête de mule.”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’Odélia – 37

C’est vendredi et on ne manquerait pour rien au monde notre rendez-vous avec la Parasha d’Odélia: “Avec la parasha Vayehi, on quitte la Genèse qui est le premier livre de la Torah. Jacob est malade, et il bénit ses enfants, ainsi que ses deux petits enfants (Ephraïm et Manassé) en posant les bases de ce que seront les 12 tribus d’Israël. Il décède, Joseph aussi, et un nouveau chapitre s’ouvre pour le peuple des Hébreux… ne manquez surtout pas la semaine prochaine !”a

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’Odélia – 36

Cette semaine, Odélia Kammoun nous a concocté un nouvel épisode de la série « Joseph » : “Dans la parasha Vayigash, l’histoire confirme que Joseph est une drama queen. Et c’est pour ça qu’on l’aime, cet hyper sensible rêveur de la Torah, qui traverse tant d’épreuves et s’en sort toujours haut la main. Après maintes péripéties, il se décide enfin à révéler son identité à ses frères qui sont venus lui acheter des vivres à lui, le chef des provisions d’Egypte (souvenez-vous la semaine dernière).”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parash d’Odélia – 35

Cette semaine, Odélia Kammoun est dans le dur de la réflexion politique, avec l’humour qu’on lui connaît :”Dans la parasha Miketz, Pharaon fait sortir Joseph de prison pour que celui-ci puisse l’éclairer sur un rêve étrange qu’il a fait. Joseph annonce 7 années d’abondance, suivies de 7 années de famine: il faut s’organiser dès maintenant et d’ailleurs, Joseph est promu au rang de chef. Quelle idée de génie ! Se baser sur les rêves de nos dirigeants pour établir les politiques publiques de plusieurs décennies…  “

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 34

Cette semaine, charisme, beauté et réussite au menu d’Odélia Kammoun. Non, il ne s’agit pas d’un soap américain des années 80 mais de la parasha Vayechev: « Avouons qu’il est agaçant, Joseph. La Torah nous fait toutefois comprendre qu’il était plutôt du genre conscient de sa valeur que du genre prétentieux.. subtile nuance que plusieurs lui feront payer cher : ses frères en le jetant dans un puit, la femme de pharaon en l’accusant à tort , l’échanson en le laissant croupir dans sa prison. La suite au prochaine épisode. »

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia- 33

Cette semaine, un dessin sanglant (mais drôle) qu’on aurait pu intituler « Aïe ou L’Art de la guerre par Odélia Kammoun » : «  Dans la parasha Vayichla’h, on fait la connaissance de Dina, l’unique fille de Jacob. Elle se fait kidnapper et violer par Sichem, fils du roi d’une ville avoisinante, qui tombe amoureux d’elle et veut absolument l’épouser… #lol. Les frères de Dina, Simeon et Levi, répondent que c’est ok, du moment que tous les hommes de la ville (oui tous) se font circoncire. Ils profitent de la convalescence de cette ville sans prépuce, pour tous les massacrer et ramener leur soeur à la maison. Malin.»

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’ODélia – 32

Cette semaine, l’imbroglio continue dans la parasha d’Odélia: “Dans la parasha Vayetsé, on continue sur le thème arnaque avec notre cher Laban. Jacob tombe amoureux de Rachel et accepte de travailler 7 ans pour son père, Laban donc, pour pouvoir se marier avec elle. Or, Laban trompe Jacob en lui donnant la main de sa fille aînée, Léa. L’histoire dit que Jacob ne se rend compte de la supercherie que le lendemain de la nuit de noce.. lol. Il obtient finalement de se marier avec Rachel AUSSI, une semaine plus tard. Pratique. Il ouvre ainsi la voie à une complexe histoire de rivalité entre les deux soeurs, qui sont aussi deux de nos quatre matriarches.”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 31

Cette semaine, c’est règne de l’entourloupe dans la parasha d’Odélia: «  Dans la parasha Toledot, on apprend la naissance de jumeaux : Jacob et Esaü, les enfants d’Isaac et Rebecca. On connait l’histoire du fameux plat de lentilles, que Jacob a échangé à son frère aîné (de quelques minutes donc), contre le droit d’aînesse. Mais ce n’est pas tout, à la fin de sa vie, Isaac devenu aveugle souhaite bénir Esaü pour que ça soit bien sa descendance à lui, qui devienne LE peuple. Mais encore une fois, sur les conseils de sa mère Rebecca, Jacob se joue de son frère en trompant son père, et réussit à obtenir la fameuse bénédiction. C’est donc de cette arnaque fondatrice (entre autre) que descend le peuple d’Israël. »

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha D’Odélia – 30

Vous l’attendiez, la voici la Parasha de la semaine vue par Odélia Kammoun « Dans la Parasha Haye Sarah, on fait connaissance de Rebecca, la future femme de Isaac. On l’envoie chercher très loin, on la repère grâce á une sombre histoire de cruche d’eau et de chameau… et elle consent tout naturellement à s’arracher à la maison de ses parents pour aller se marier avec un parfait inconnu. Rebecca serait-elle la première vraie aventurière de l’histoire (ou la première inconsciente, à vous de juger) ? »

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 29

Cette semaine, il y a comme un doute qui plane dans la parasha vue par Odélia Kammoun: « Dans la parasha Vayera, les trois messagers viennent annoncer à Abraham et Sarah qu’ils vont avoir un enfant…. Alors qu’ils ont tous les deux 90 ans. On retiendra que Sarah explose de rire à cette annonce… Peut-être que le concept fraîchement débarqué d’un Dieu unique capable de miracles lui paraît encore légèrement absurde ? Et vous ? Vous êtes plutôt team Sarah, ou team messagers ? »

  • Odelia Kammoun

La Parasha D’Odélia – 28

Une semaine où Odélia est un peu dans la confusion… et elle n’est pas la seule: “Dans la parasha Lekh Lekha, il se passe mille trucs, un peu comme dans toutes les parashiots de Bereshit. On voit notamment apparaitre les stars bibliques, Avraham et Sarah. En bon premiers juifs, ils partent en voyage en Egypte, et Abraham explique à Sarah (à deux reprises, dont une dans la parasha suivante) qu’il faut raconter qu’elle est sa soeur et non pas sa femme. Sombre histoire, puisqu’à chaque fois, le roi la kidnappe, se marie avec elle, puis est ensuite puni par Dieu. J’avoue que je n’ai pas tout compris…”

 

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 26

Nous vous l’avions promis, nous retrouvons Odélia Kammoun pour un nouveau cycle et…on commence fort : Dans la parasha Bereshit, la toute première de la Torah, Adam, Ève et le serpent commettent LA faute connue de tous. Ça passe pas crème « L’Éternel‑D.ieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, tu es maudit plus que tous les animaux… A la femme Il dit… la passion t’attirera vers ton époux, et lui te dominera… À l’homme Il dit… C’est à la sueur de ton front que tu mangeras du pain » (La Genèse, 3:17-19)

En plus fait on avait la def du patriarcat dès les premières lignes, et on savait même que c’était une punition. Dieu, ce grand féministe !
  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 25

Fin d’un cycle aujourd’hui avec un nouveau dessin Odélia Kammoun.
“Et voilà, on est arrivés à la toute fin de la Torah avec la parasha Vezot Habrakha. Avant de mourir, Moïse a béni les 12 tribus d’Israël dans un long psaume (deutéronome, chapitre 33)… Elles sont toutes venues à son enterrement : petit jeu de shabbat, qui est qui ? »
Et, pas d’inquiétude, la collab avec Odélia continue, on vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour Bereshit !
  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 22

Cette semaine, Odélia Kammoun nous présente la parasha sur le mode « A  star is born » :  «  Avec la parasha Nitsavim, on s’approche dangereusement de la fin du dernier livre de la Torah. Moïse est toujours en train de faire son looong discours d’adieu. Il désigne un successeur physique (Josué), mais il fait bien comprendre que la référence ultime des Hébreux devra bien entendu être LE livre. Oui, celui-ci, qu’on est toujours en train de lire chaque Shabbat, quelques milliers d’années plus tard. »

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 19

Cette semaine, Odélia nous propose une lecture de la parasha Choftim que ne renierait pas LinkedIn: “Pour remettre le contexte, on est presque à la fin de la Torah et Moïse est toujours en train de faire son speech, avant de quitter les Hébreux à la porte de la Terre Promise. Il leur explique que pour fonctionner, ils vont devoir désigner des juges (d’où le nom de la parasha, Choftim) qui seront garants de la justice. Le roi, lui aussi, sera soumis à la Loi… Plus pratique donc, s’il se balade avec un exemplaire sur lui, on est d’accord.”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’Odelia – 16

Aujourd’hui,  Odelia Kammoun nous propose sa version (forcément rafraîchissante) de la parasha Vaet’hanane et des Dix Commandements : “Dans la parasha Vaet’hanane, Moïse continue son speech et rappelle la base de la Loi avec un grand L avec les Dix commandements.  Pour ce qui concerne la conquête de la terre promise et le traitement des ennemis en revanche, « point de pacte avec eux, point de merci pour eux » (Deutéronome 7 :20), âmes sensibles, s’abstenir !”

  • Odelia Kammoun

La Parasha d’Odélia – 14

Cette semaine, Odelia se penche sur l’étrange demande qui est faite à Moïse au terme des 42 étapes qui ont conduit le peuple juif hors d’Egypte: ” Dans la parasha Matot Massei, la dernière du livre des Nombres, les Hébreux se rapprochent du but (aka, la terre promise). Gad et Ruben décident que finalement, ils sont bien là où ils sont, posons les valises, le bétail et les familles, on s’installe. Ils demandent la permission à Moïse de ne pas traverser le Jourdain.. il leur accorde, à condition qu’ils viennent quand même combattre: gardons le sens des priorités.”

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’Odélia – 13

Odélia Kammoun a lu ‘et relu) la parasha Pinhas et s’interroge une nouvelle fois sur la place des femmes dans nos textes : ” Dans la Parasha Pinhas, les cinq filles de Celofhad font remarquer à Moïse que si l’héritage de leur père ne leur revient pas, alors son nom disparaitra puisqu’il n’a pas eu de fils. Leur histoire créé un précédent, puis même une nouvelle loi autorisant les femmes à hériter dans certains cas… une avancée dans le droit des femmes ? Well… relisez deux fois ! “

  • Odelia Kammoun

La parasha d’Odélia – 12

Cette semaine, pour la parasha Balak, Odélia nous fait son cinéma : ” La parasha Balak, c’est Star Wars : il y a une ânesse qui parle (ça vous rappelle quelque chose?), un ange invisible avec une épée, un roi très riche (Balak), un oracle très puissant (Balam), sept feux qui brûlent sur trois montagnes successives, des prophéties clamées depuis le sommet de la colline, des tentes à perte de vue, et puis bien sûr, la voix divine triomphante qui protège les gentils (les Hébreux) et annonce l’extinction les méchants (les Madianites). Sortez les popcorns, je vous dis ! “

  • Odelia Kammoun

Le Lab La parasha d’Odélia – 11

En quelques semaines, notre rendez-vous dessiné avec Odélia Kammoun est devenu un incontournable. Cette fois, Odélia nous alerte sur le destin de Moïse: « Je ne sais pas si vous étiez au courant, mais dans la parasha Houkat, on comprend que la raison officielle pour laquelle Moise n’est pas entré en terre promise avec tout le reste du peuple, est parce qu’il a frappé le rocher au lieu de lui parler pour en faire sortir de l’eau… »

  • Odelia Kammoun

Le Lab La Parasha d’Odélia – 9

Odélia Kammoun nous propose sa vision du départ et du cheminement, au cœur de la Parasha Shelah Lekha: ” Dans la parasha Shelah Lekha, Dieu envoie des hommes en terre de Canaan pour tâter le terrain. En dehors de Caleb et Josué, la majorité des explorateurs sente l’intensité de la chose et conseille au peuple de retourner en Egypte, quitte à redevenir esclaves. Dieu les punit, personne ne fait demi-tour et here we are, quelques milliers d’années plus tard…”